Le programme DAVIS® : un stage et un suivi

Orientation

L’entretien préalable : la 1ere rencontre

Avant chaque stage, se tient un « entretien préalable » où je rencontre le futur stagiaire et ses parents ou tuteur (s’il s’agit d’une personne mineure).

Durant cette rencontre, une information détaillée est apportée concernant : la méthode Davis®, le stage et son suivi, les signes révélateurs, la pensée en images.

Une évaluation de cette pensée en images est réalisée de façon à s’assurer que la méthode correspond bien au candidat.

Suite à cette entrevue, la famille prend le temps de réfléchir à sa décision concernant le stage et rend sa réponse dans les semaines suivantes.

relâchement

Le stage individuel

Chaque stage DAVIS® se fait en individuel car il est personnalisé en fonction de l’âge du stagiaire et de ses difficultés.

Il est bâti sur 5 jours consécutifs (si possible), à raison de 6 heures par jour.

Il s’agit d’un format condensé afin d’instaurer une dynamique de changement… Les objectifs intrinsèques d’un stage sont de gommer les anciens mécanismes d’apprentissage, d’en instaurer de nouveaux qui prennent compte des particularités de la personne « dys » (la pensée en images).

Le stage est « le début d’un chemin » qui mènera le stagiaire à une autonomie dans l’apprentissage.

Lors de ces 5 jours, j’accompagne le stagiaire vers : la compréhension et l’acceptation de son mode de penser – l’appropriation des nouveaux mécanismes d’apprentissage – la mise en place des outils de la méthode DAVIS® – l’expérimentation de nouveaux ressentis grâce à la méthode.

compteur d'energie

Un suivi sur plusieurs mois

Chaque stage est suivi de 3 RDV (de 2 heures chacun), espacés de 1 à 1,5 mois. Ceux-ci permettent de s’assurer que les mécanismes sont bien en place et utilisés correctement.

Il faut compter entre 6 à 8 mois pour « maîtriser » son trouble « dys », en travaillant quotidiennement avec les outils mis en place lors du stage.

Un stage Davis est intensif et exigent (d’une durée de 30 heures + 6 heures de suivi) : le stagiaire doit être conscient de ses difficultés et être motivé pour trouver des solutions. Si cette motivation manque, il est préférable d’attendre le bon moment.

Chrysalide - Isabelle Thomas

Site référent : www.dyslexia.com